Roses

« C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore. »

Anatole France


Deprecated: Non-static method Joomla\CMS\Version::isCompatible() should not be called statically in /home/institut/public_html/tmp/tmpl5bc65d81ca530589824043 on line 39

Dimanche 1 avril 2012, vers 6h00…que de monde sur le parking de l’implantation du Marais ….

Derniers « au revoir » et le car démarre emmenant 33 élèves de dernière année à la découverte de la Vénétie. Bien sûr, une équipe de professeurs chevronnés les accompagne.

Le trajet durera une dizaine d’heures, mais au bout du voyage…l’Italie !

 

Première nuit, nuit réparatrice…car le lendemain, lundi, un tour de ville pédestre de Milan est prévu sous la houlette de deux guides habitués des lieux : madame Bonesire et Monsieur Dubois. Petit supplément au programme : la visite de la Scala où un chœur d’enfants est en pleine répétition et madame Leboutte est aux anges…L’après-midi, shopping ! N’oublions pas que Milan est la capitale italienne de la mode.

Italie

Le soir, nous nous installons dans un hôtel proche de Vérone. Deux nuits, dans cette région du lac de Garde. 

Mardi, le soleil est de la partie. Nous visitons quelques villages situés en bordure de ce lac magnifique. Ensuite, le must de la journée, un bateau privé nous emmène pour une promenade sur le lac. La fin de journée se termine par une visite de Sirmione.

Nous voici déjà au quatrième jour de notre périple et nous prenons la direction de Vérone. La découverte de cette belle cité commence par les arènes. Celles-ci sont devenues depuis 1913 le plus grand théâtre lyrique du monde. Vérone est aussi le centre de la seigneurie Saligeri. C’est à cette famille que nous devons l’admirable décor médiéval et renaissance à la fois qui s’offre à nos yeux sur la Piazza delle Erbe et la Piazza dei Signori. Après l’histoire, place à la romance. Nous nous rendons à la Casa di Giuletta. On se souviendra de l’une des plus belles histoires d’amour, celle de Roméo et Juliette. Cette légende plus ou moins authentique avait inspiré Shakespeare.

Les filles, fini de rêver sur le balcon…, nous reprenons le car et direction la ville estudiantine de Padoue. Petit pèlerinage à Saint-Antoine.

Italie

Jeudi… Nous partons à la découverte de Venise. Un bateau privé nous débarque près de la Place Saint Marc. Nous sommes au cœur de Venise. Nous admirons le Campanile, la Tour de l’Horloge, la prestigieuse basilique et le somptueux palais des Doges. L’après-midi, un parcours fléché dans les ruelles étroites de Venise nous permet d’atteindre le Rialto. Nous traversons le Grand Canal, pour nous retrouver dans des quartiers plus calmes et découvrir les charmes de la vie italienne. Notre flânerie se terminera par la visite d’une fabrique de masques. Voici une manière bien originale d’évoquer l’histoire de Venise et son célèbre carnaval.

Italie Carnaval

Vendredi, nous revenons à Venise où nous visitons le Palais des Doges et la basilique Saint Marc. Un petit café sur la place, nous permet de profiter du soleil et d’écouter quelques morceaux connus de musique classique. Monsieur Wéry se régale…L’après-midi, nous partons à la découverte d’autres quartiers de Venise. Nous ne manquons pas d’admirer la façade restaurée de la Fenice et le va et vient des gondoles.

Samedi…Venise sans sa lagune et ses îles ne serait pas Venise au charme insolite.

Italie

Un bateau nous emmène tout d’abord à la découverte de Murano. Nos yeux s’écarquillent devant l’agilité et la rapidité de ce souffleur de verre qui crée devant nous un cheval aux couleurs chatoyantes. Puis, Burano, l’île de la dentelle, nous attend avec ses maisons aux façades colorées. Un diner au soleil dans un tel cadre ne se refuse pas… Mesdames Bonjean et Georges se régalent. L’après-midi, une balade bucolique dans l’île poétique de Torcello est au programme. C’est dans ce paysage champêtre que se dressent une cathédrale byzantine et une église construite sur un plan en forme de croix grecque.

Hélas, la journée se termine et notre voyage aussi. Il faut reprendre le car pour retourner en Belgique et retrouver nos familles respectives. Mais, peu importe, nous avons fait le plein de soleil, d’images et de bons souvenirs à raconter à ceux qui sont restés au pays.

Arrivederci et à bientôt pour de nouvelles aventures…

Italie

Aller au haut