« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue. »

III. Evaluation

Le processus d'apprentissage de l'élève est régulièrement évalué par chaque professeur individuellement et par l'ensemble des professeurs d'une classe.

L'évaluation a deux fonctions :
a) la fonction de «conseil» : elle vise à informer l'élève de la manière dont il maîtrise les apprentissages et les compétences. L'élève peut ainsi prendre conscience d'éventuelles lacunes et recevoir des conseils d'amélioration. Cette fonction de « conseil » est partie intégrante de la formation : elle reconnaît à l'élève le droit à l'erreur. Les observations ainsi rassemblées ont une portée indicative et n'interviennent pas dans l'évaluation finale des apprentissages.
b) la fonction de certification : elle s'exerce au terme de différentes phases d'apprentissages et d'éventuelles remédiations. L'élève y est confronté à des épreuves dont les résultats transcrits dans le bulletin interviennent dans la décision finale de la réussite.

L'évaluation par le professeur vise à ouvrir un espace de dialogue avec l'élève pour que celui-ci se construise un jugement personnel, accède à une véritable auto-évaluation référée à des critères pertinents, conscients et convenus.

Tout au long de l'année, et en dehors des périodes d'évaluation certificative, l'évaluation du Conseil de Classe est formative : elle donne des avis communiqués par le bulletin, elle prépare les rencontres individuelles entre le titulaire, le(s) professeur(s), l'élève et ses parents.
En fin de degré ou d'année, la décision relative à la certification s'inscrit dans la logique de l'évaluation des acquis et des compétences de l'élève tout au long de l'année.

Les supports d'évaluation sont les suivants :
- les travaux écrits ;
- les travaux oraux ;
- les travaux personnels ou de groupe, y compris visites, promenades d'observation...
- les travaux à domicile ;
- les pièces d'épreuve réalisées en atelier, en cuisine...
- les expériences en laboratoires ;
- les interrogations réalisées dans le courant de l'année ;
- les contrôles, bilans, activités de synthèse, examens...

L'évaluation certificative a lieu :
- pour les élèves du 1er degré : en juin de la 2ème année ;
- pour les élèves des 2e et 3e degrés : à tout le moins, à Noël et en juin de chaque année.
Les épreuves de seconde session ont lieu fin août.

Le système de notation :
L'évaluation des devoirs, contrôles, bilans, etc... s'exprime en points, 5/10 correspondant à une maîtrise minimale. Les compétences peuvent faire l'objet d'une évaluation littérale.

En ce qui concerne les attitudes et les comportements attendus de l'élève pour un travail scolaire de qualité, nos exigences portent essentiellement sur :
 le sens des responsabilités qui se manifestera par l'attention, l'expression, la prise d'initiative, le souci du travail bien fait, l'écoute.
 l'acquisition progressive d'une méthode de travail personnelle et efficace : apprendre à écouter, à lire, à gérer son temps, à classer soigneusement ses documents, à tenir son journal de classe en ordre...
 la capacité à s'intégrer dans une équipe et à œuvrer solidairement à l'accomplissement d'une tâche.
 le respect des consignes données, des échéances et délais.
 le soin dans la présentation des travaux quels qu'ils soient.

En cas d'absence d'un élève à un examen (Noël et juin), le Conseil de classe décide de l'opportunité pour l'élève de repasser l'examen et, le cas échéant, de la date. Un certificat médical sera exigé. Pour les autres travaux, le professeur prendra une décision en tenant compte du parcours de l'élève.

Aller au Haut